Portrait de pilote : RODGE

Yo Ami Free-Drivers !!
Cette année, nous dressons le portrait de certains pilotes « vainqueurs » ou « sur le podium » des finales (A, B ou C) du championnat.
Poursuivons donc avec RODGE, 3ème de la Finale B lors de la 6ème manche FREE DRIVERS à SOUCY.
  


– Peux-tu te présenter en quelques lignes (Age – poids – ?…) et comment et quand as-tu démarré le karting ?
Hello à tous,
Je suis Eric Patrizio, alias Rodge, surnom provenant d’un délire d’ado avec un pote d’enfance. Rodge, étant l’américanisation de Roger, un personnage fictif, un « beauf », amateur de tuning et allant faire ses courses en survet’ tous les samedis matin.
Bref, on est con quand on est ado !! 😊
J’ai 44 ans, je pèse 68 kg à poil et 73 équipé, j’ai toutes mes dents, et je suis à jour avec mes vaccins, enfin, il me semble. Je suis heureux marié et papa de deux garçons, dont un qui entre en adolescence, vous voyez ce que je veux dire … GGGrrrrr …
J’ai commencé le kart fin 2012, à la course de noël du RKC. Ça commençait à me titiller sérieusement, j’ai fouillé sur Internet et voilà. Pluie + froid + 100% débutant = bon dernier !
Lors du repas d’après course, j’ai croisé un certain Franck’i, il m’a parlé des Free Drivers. Et c’est parti mon kiki. 1ere course chez les Free dès Janvier 2013 à Clot Kart. Pluie + froid + 99.99% débutant = bon dernier !

– Comment as-tu progressé et grâce à qui ? As-tu des idoles ?
C’est mon père qui m’a communiqué sa passion du sport automobile. On regardait tous les grand-prix. A l’époque, c’était Senna et Prost, bien sûr, ouf. Une autre époque. Et parfois, on allait voir des courses de kart le dimanche aux Etards.
Lorsque j’ai commencé, c’est ElClandos et Wygo qui m’ont coaché. Ils m’ont appris toutes les bases.
Ensuite, tout le monde m’a aidé, avec tout de même une spéciale dédicace à Aladin. Un prof exceptionnel, et un prof d’histoire du sport automobile captivant.

– Comment s’est passée cette dernière course ?
J’ai adoré cette dernière course à Mer.
Je n’avais jamais roulé sur cette piste en 2T. Mais je connais cette piste par cœur car j’y ai disputé les 5 éditions de la 24h JPJ, mais en 4T 390.
J’ai fait un super temps aux essais, j’étais moi-même étonné, je me suis trouvé très à l’aise dans ces conditions très glissantes. En revanche, sur le reste de la course, je n’ai pas été très bon : départ raté en manche 1 alors que j’étais aux avant-postes, je suis passé à côté de toutes les opportunités, etc. Mais bon, je m’en fou, je me suis éclaté toute la journée.

– Quel est ton circuit préféré ?
Je n’ai pas de circuit préféré. Sur tous les circuits ou nous roulons, il y a toujours une séquence que j’apprécie.
En vrac : la descente sur le long gauche à Arvillers, la grande parabole en haut à Soucy, le S en haut à Mer, etc…

– Quelle(s) course(s) gardes-tu plus que les autres en mémoire ?
Oh, il n’y en a pas qu’une … (rire)
Je pense notamment à :
– Ma première 24h. Lorsque je suis arrivé le samedi matin, je covoiturais avec elClandos, il a vu mon visage s’illuminer lorsque j’ai découvert le circuit de Mer prêt pour 24h de folie …


– La 24h Fun and Race de l’année dernière. Super ambiance au sein de l’équipe Free. Je me souviens particulièrement de Rain Man qui m’a boosté comme un dingue durant tout le weekend. J’ai pris un plaisir incroyable en piste et pour l’équipe, à vivre …


– Et enfin, la première course à Karting 45 avec des pneus de compétition. Juste phénoménal à mon niveau !!

– Un mot sur les Free Drivers ? Depuis combien de temps y es-tu ?
Les Free Drivers, c’est un état d’esprit ! A savoir la « Zen Attitude » insufflée par notre président d’honneur : Gilou himself ! Et le burô, actuellement piloté par notre président Le Zèbre, fait tout pour que cela perdure, pas facile et jamais gagné. Nous sommes dans le juste, c’est certain. En effet, lors de sa première course chez les Free au printemps dernier à Soucy, Rey est venu me voir : « Je n’ai jamais vu ça sur une course de Karting, tout le monde est venu me dire bonjour. » Super non ? Ben, oui, évidemment, mais c’est surtout dingue qu’il faille se battre pour ça !
J’ai commencé en janvier 2013. Depuis, j’ai participé de manière très assidue à tous les championnats. Et début 2017, un certain Top Cat est venu me voir pour me demander d’intégrer le Burô. J’ai accepté très vite, l’équipe est géniale, et j’ai l’autorisation d’écrire ce que je veux dans les comptes-rendus !!

– Que fais-tu en dehors du kart ?
Je suis un fan insatiable de voyages, nous sommes actuellement en train de découvrir les pays nordiques. Et je suis « Music Addict ». Ma femme est chanteuse lyrique, et j’ai repris l’année dernière la batterie après 10 années de pratique intensive, et 20 années d’arrêt total ! J’en chie grave, mais p’tain, c’est bon le groove !

– Tes projets pour 2019 ?
Je pense que j’ai vais être très sollicité par mon nouveau job car je me suis embarqué dans un challenge un peu fou. En effet, je suis responsable de la transformation Agile d’un éditeur de logiciels. Pour faire simple, l’Agilité consiste à remettre l’Humain au centre des organisations. J’aimerais tant que mon boulot n’existe pas, mais je crains que je vais être submergé de demandes jusqu’à ma retraite !
Malgré ce rythme, je ferai tout pour garder l’équilibre, vital, entre le pro et le perso 🙂
Je serai au départ du championnat Free Drivers 2019.
La bise à tous.